LES MUTATIONS DE L’EIVP

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Un partenariat d’excellence

Régis Vallée

Régis Vallée

La collaboration entre l’École des Ponts ParisTech et l’École des Ingénieurs de la Ville de Paris a débouché sur une convention de coopération signée en novembre 2009, en vue du rattachement des deux écoles. Les deux établissements conservent leur indépendance pédagogique, juridique et financière. Ce rapprochement s’inscrit plus dans la tendance actuelle de regrouper, par grands domaines, les établissements d’enseignement supérieurs pour mutualiser les compétences. Ainsi les deux écoles pourront jouer la carte de la complémentarité : l’EIVP,spécialisée en génie urbain, aménagement et gestion des villes et l’École des Ponts ParisTech, davantage centrée sur le génie civil, les grandes infrastructures et les ouvrages d’art.

L’international en ligne de mire
Nous essayons de rendre cohérente une politique commune de développement, en valorisant nos complémentarités sur le thème de la ville au niveau international. Au-delà des relations internationales déjà nouées par les deux écoles avec des établissements étrangers, notre rattachement attire des partenaires spécifiques. D’autres initiatives sont en cours, la plus récente participation commune au programme BRAFITEC : coopération entre écoles d’ingénieurs et universités technologiques en France et au Brésil avec l’opportunité d’une ouverture vers le monde économique.

L’EIVP c’est l’école de la ville durable pour tous les pays du monde.

La formation d’ingénieur-architecte

Les exigences du développement urbain durable et la complexité des défis technologiques imposent aux ingénieurs une approche transversale des projets. Acquérir la culture et les savoirs des deux métiers – la rigueur de l’ingénieur alliée à la conception esthétique de l’architecte – constitue un véritable avantage.  Notre formation permet une approche commune et simultanée des problèmes scientifiques, techniques et architecturaux de la construction et de l’aménagement de la ville. Les élèves qui suivent un bi-cursus, mènent un apprentissage conjoint dans les deux écoles afin d’obtenir les deux diplômes.Pour mettre en place ce bi-cursus, nous nous sommes alliés au projet mené par l’ESTP et l’Ecole Supérieure Nationale d’Architecture Paris La Villette. L’EIVP apportant sa compétence « ingénieur conception des villes » et l’éventail très large de métiers qui vont avec, alors l’ESTP est axée sur le domaine plus spécifique de la construction.

Le Master Spécialisé URBATIC

Il prend en compte les technologies de l’information et de la communication qui révolutionnent l’aménagement urbain. En effet, l’utilisation des technologies numériques transforme la gestion des services et constitue un excellent outil d’aide à la décision pour la conception et gestion des villes. Cette formation traite de la gestion des eaux, des déchets, de l’énergie, des systèmes de transport et des problèmes de gestion des risques, notamment la résilience des villes, c’est-à-dire leur capacité à se réorganiser après une catastrophe naturelle ou un accident.

Les plus de la formation continue

L’EIVP développe aussi une offre de formation continue : séminaires de courte durée, Validation d’Acquis par l’Expérience et l’Université d’été, axée sur la ville durable, le rendez-vous phare des acteurs de l’aménagement urbain. Nous avons à cœur de faire bénéficier nos étudiants et les stagiaires en formation continue, des avancées de la recherche dans le domaine urbain, surtout sur nos thématiques fortes que sont la résilience et l’énergie. Les problématiques de la ville ont permis à l’EIVP de développer des recherches originales, alliant la qualité scientifique à l’utilité opérationnelle. Les élèves s’initient à l’innovation et à la recherche lors des stages « Etudes et recherche », et en participant aux projets menés à l’École.

En projet

L’EIVP va diversifier bientôt son offre de formation en proposant une licence professionnelle. Elle développe cette activité avec ses partenaires du PRES, notamment avec l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée.

Le journal des Grandes Ecoles

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »